Vie Pratique

Conseils pour naviguer en toute sécurité:

Alors que nous allons entrer de pleins pieds dans la saison de navigation 2021. Je suis sûr et certains que vous êtes plus que prêts à quitter le quai ! Nous le sommes aussi, et s’amuser sans fin sur l’eau commence par une expérience de navigation sûre. Si vous avez besoin de vous rafraîchir la mémoire, consultez notre Guide de sécurité nautique ci-dessous.

Se sentir en confiance avant de quitter le quai est la meilleure façon de profiter pleinement du nautisme. D’autant plus que cela vous permet de vivre une expérience sans stress. Mais il existe quelques mesures de sécurité, conseils et tactiques quelque peu subtiles qui ne sont pas toujours aussi connus que les vieux classiques comme « vérifiez tout votre équipement de sécurité » et « portez un gilet de sauvetage ».

Ayez toujours une radio VHF à bord, sans oublier votre téléphone portable

Bien qu’une radio VHF en bon état de marche reste la norme pour les communications sur l’eau. Cela ne change rien au fait que de plus en plus de plaisanciers remplacent l’électronique marine traditionnelle (radios VHF, traceurs de cartes, etc.) par des téléphones portables et des applications sur tablette.

Il est devenu important de s’assurer que vous avez un moyen de garder ces appareils chargés et prêts lorsque vous en avez besoin. Un chargeur de téléphone ou une batterie externe qui ne dépend pas du bateau pour son alimentation est devenu un élément essentiel.

Ainsi, si votre bateau a un problème électrique, vous ne pourrez pas charger votre téléphone. Mais avec une batterie externe, vous pourrez garder la batterie de votre téléphone prête à être utilisée.

Sachez également comment obtenir votre position GPS à partir d’un téléphone cellulaire. Sur un iPhone, l’une des méthodes consiste à demander à Siri « Quelles sont mes coordonnées GPS ? Si vous êtes un utilisateur d’Android, vous pouvez ouvrir votre application Google Maps et cliquer sur le point bleu de localisation.

Toutefois, nous vous recommandons de posséder un véritable sondeur/GPS sur votre embarcations. Si vous voulez plus d’information à ce sujet cliquez ici

Emportez deux ancres à bord

Lorsque vous jetez l’ancre, rappelez-vous de cet adage « en cas de doute, laissez sortir davantage ». Bien que la règle générale soit de laisser sortir cinq à sept fois la profondeur de la ligne d’ancrage. Plus la ligne est longue, moins il y a de risques qu’elle traîne ou se détache.

Assurez-vous donc de connaître les profondeurs générales (avec un écho sondeur) des zones où vous allez jeter l’ancre et d’avoir une quantité suffisante de ligne de mouillage à bord. Vérifiez également que vous disposez d’une ancre et d’une chaîne de taille et de type appropriés à votre bateau et au type de fond des zones que vous visitez habituellement.

Emportez des lignes et des défenses supplémentaires.

Beaucoup de nouveaux plaisanciers ne se rendent pas compte qu’ils auront besoin de ces lignes et de ces défenses pour s’amarrer avec d’autres plaisanciers ou pour s’amarrer à des restaurants au bord de l’eau.

Les lignes ne sont généralement pas fournies (même dans les établissements qui ont leur propre quai), et les défenses sont indispensables pour éviter les dommages et pour s’assurer que les parties du corps ne sont pas coincées entre les bateaux (un danger potentiel lorsque les bateaux en radeau ne sont pas correctement attachés).

Chaque fois que vous avez des doutes, arrêtez votre bateau

Trop de plaisanciers essaient de résoudre les problèmes en cours de route, ce qui peut les conduire à heurter quelque chose ou à s’échouer.

Les plaisanciers sont généralement un groupe amical, alors n’hésitez jamais à demander des renseignements ou des conseils. Que ce soit à votre capitainerie locale ou à un autre plaisancier ayant plus d’expérience et de connaissances locales.

Ayez toujours un plan de secours.

Il y a un dernier conseil sur lequel tous les capitaines sont d’accord. Vous devez avoir un plan de secours au cas où l’inattendu se produirait. Vous ne pouvez pas rentrer à pied si vous tombez en panne de carburant, si la batterie est morte ou si vous avez des problèmes mécaniques.

N’oubliez pas que, comme dans toute bonne communauté, les plaisanciers sont en règle générale toujours heureux de s’entraider. Vous devriez vous faire un devoir d’offrir votre aide lorsque vous le pouvez et ne jamais avoir peur de demander de l’aide aux autres plaisanciers.

Lorsque les membres de la communauté adoptent une attitude similaire, la sécurité de tous sur l’eau s’en trouve renforcée. Donc, si vous remarquez qu’un banc de sable s’est déplacé ou qu’un chenal se creuse, n’hésitez pas à partager vos connaissances avec les autres. Et si vous vous demandez quelle est la profondeur réelle du chenal, n’ayez jamais peur de demander.

Laisser un commentaire

Noter *
Ce champs est réquis

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Champs invalide

Champs invalide

Champs invalide