Vie Pratique

Diagnostic plomb : un impératif pour votre santé

Le plomb représente un danger pour la santé. Il peut être la cause du saturnisme, ou être à l’origine d’une intoxication. Le plomb représente un véritable péril pour les femmes enceintes et les enfants de bas âges. 

Malgré le fait qu’il soit un problème pour la santé d’un grand nombre de Français, le plomb a quand même été beaucoup utilisé dans la construction. Aujourd’hui, de nombreuses lois liés au secteur de la construction de bâtiment interdisent l’utilisation du plomb. Toutefois, il reste impératif de vérifier qu’un diagnostic plomb soit correctement réalisé. Il ne faut surtout pas négliger la nuisance du plomb. 

Les risques du plomb

L’usage du plomb est très diversifié. Il peut être utilisé dans la peinture ou encore pour les canalisations. Bref, le plomb représente un matériau de référence dans le domaine de la construction. Aujourd’hui, il a été découvert, qu’en ingérant une grande quantité de plomb, on peut tomber malade. Cela peut également provoquer de graves problèmes comme des dysfonctionnements ou des retards psychomoteurs considérables chez le fœtus et l’enfant. 

Il est interdit chez une femme enceinte d’ingérer du plomb. Cela peut provoquer une croissance intra- utérin, un accouchement prématuré ou encore un avortement.  En ce qui concerne les canalisations, le seuil de toxicité du plomb revient à 100 milligrammes ingérés par cm2. Le matériau toxique se désagrège dans l’eau potable. Toutefois, pour ce qui est de la peinture, il libère les particules de plomb dans l’air. Ce qui fait qu’elles peuvent être inhalées, surtout lors des travaux. 

L’utilisation du plomb a déjà été interdite depuis très longtemps, en 1949 exactement. Depuis cette date, les peintures contenant du plomb, n’ont plus été autorisées à être utilisé dans les habitations. Pour l’interdiction dans les canalisations ce fut en 1955. A part ces interdictions, 

Le diagnostic plomb, une étape obligatoire

Le diagnostic plomb est aujourd’hui une obligation tout à fait légale. En effet, il a été précisé par la loi que tous les logements qui ont été construits avant 1949 doivent être garantis sans plomb. Pour cela, il faut effectuer un diagnostic plomb. Afin de pouvoir procéder à la transaction en vue d’une vente ou d’une location, le propriétaire se doit de prouver qu’il n’y aucune trace du matériau dans l’immobilier en question. 

Il est ainsi nécessaire de faire appel à un diagnostiqueur professionnel avec le matériel adéquat, notamment un appareil à fluorescence. En analysant les revêtements, il pourra constaté s’il y a ou non, une trace de plomb en fonction de son état de conservation de 1 ( non- dégradé) à 3 ( dégradé). Si  jamais on constate des traces dégradées, il sera nécessaire de procéder à quelques travaux pour remettre l’immobilier dans les normes. 

Un diagnostic de plomb pour assurer la santé des occupants

Le diagnostic plomb est certes une obligation, toutefois, il s’agit d’une étape qui peut assurer la santé ainsi que le confort de ceux qui vont occuper le logement. 

Il faut noter que depuis le 25 décembre 2013, la teneur maximale de plomb autorisée a été réduite à 10 microgrammes par litre, alors qu’auparavant c’était 25 microgrammes par litre. Ces risques sanitaires concernent tout le monde. 

Faites attention à ne pas négliger votre sécurité, ainsi que celui de vos proches. Peu importe que vous faites partie de ceux qui doivent réaliser un diagnostic plomb, ou que vous doutiez sur la présence de plomb, vous pouvez toujours faire appel aux services de diagnostiqueurs immobiliers qui sont qualifiés et certifiés, et qui sont en mesure de réaliser un diagnostic fiable. N’oubliez surtout pas de vérifier que vous avez affaire avec de vrais professionnels pour obtenir des résultats fiables.

Laisser un commentaire

Noter *
Ce champs est réquis

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Champs invalide

Champs invalide

Champs invalide