Vie Pratique

Complexité d’une rhinoplastie secondaire ?

La rhinoplastie secondaire ou rhinoplastie de révision est une intervention de chirurgie esthétique qui intervient quand le patient a déjà subi une ou plusieurs opérations au niveau du nez pour en améliorer l’esthétique et/ou la fonctionnalité et que celui-ci n’est pas satisfait du résultat.

Le nez est un organe situé au centre du visage. C’est pourquoi il est  recommandé d’avoir affaire à un véritable expert de cette partie du corps si l’on envisage une opération. Le nez se trouve au milieu du visage et le moindre défaut d’intervention est facilement visible.

Pourquoi recourir à une rhinoplastie secondaire

Les particuliers qui se conquièrent à plusieurs rhinoplasties ne connaissent pas se satisfaire de l’aspect et l’allure de leur visage. En réalité, dans de nombreux cas, cette décision est due à une détérioration de la fonction respiratoire ou au fait de ne pas avoir obtenu le résultat escompté pendant première intervention. Ces différents problèmes sont causés par  un manque de dextérité du chirurgien ayant opéré le nez pour la première fois ou venir des forces cicatricielles du nez.

Au moment d’avoir recours à ce genre d’opération, que ce soit pour la première fois, la deuxième, la troisième ou au-delà, il faut prendre en compte la satisfaction du patient pour son look et son aspect esthétique en prenant en compte les différentes retouches à faire au niveau de la cloison nasale afin que ces dernières modifications n’affectent pas la respiration.

La complexité d’une rhinoplastie secondaire

La rhinoplastie secondaire est un acte plus embarrassée et difficile que la première intervention au niveau du nez. Les obstacles apparaissent dès le départ puisque les structures nasales ont été modifiées. Il est difficile en montée de l’intervention de conduire avec exactitude la grandeur ni la caractère des structures existantes, quelque chose qu’il est tout à fait possible de faire lors d’une première rhinoplastie.

La complexité de la rhinoplastie de révision

Le nez qui a déjà subi une première opération, va entrainer  que le chirurgie ait  alors devant lui deux options : manipuler les tissus de la façon la plus délicate possible pour obtenir les résultats escomptés ou, dans le cas où le patient ne présenterait pas suffisamment de tissus, prélever du cartilage au niveau de l’oreille ou de l’os des côtes et l’implanter dans la cloison nasale. Dans certains cas le chirurgien pourra avoir recours à des micro-greffes de graisse pouvant être réalisées par injection dans le but de limiter le traumatisme au niveau de la zone d’intervention.

Le chirurgien aura à traiter avec des tissus plus fermes et fibreux au cours d’une rhinoplastie secondaire ce qui a  que sa dissection chirurgicale et ses manipulations soient plus complexes.

La dextérité du chirurgien a une grande influence dans le fait d’obtenir le résultat souhaité. Il existe cependant certaines circonstances échappant à l’adresse seule du chirurgien. C’est notamment le cas de la consistance de la peau (fine, normale ou grosse) ou de la quantité de cicatrice présente à cet endroit qui peuvent rendre la chirurgie plus complexe à pratiquer. Plus le nez a subi d’opérations, moins le chirurgien aura de tissu avec lequel travailler.

Rhinoplastie secondaire : A quoi s’attendre après l’intervention ?

Une rhinoplastie secondaire correctement  réalisée peut donner de très bons résultats, améliorant ainsi l’esthétique tout comme la fonctionnalité du nez. Mais toutes les personnes désirant se soumettre à ce type d’opération doivent tenir compte du fait qu’une rhinoplastie secondaire pratiquée de façon exceptionnelle ne pourra jamais dépasser les résultats d’une rhinoplastie primaire idéalement réalisée. Le patient savoir qu’il ne s’agit pas là d’une opération miracle mais plutôt d’une intervention complexe dont les résultats ne dépendent pas uniquement du chirurgien. C’est pourquoi il est primordial que ce dernier informe le patient en détails afin que ses attentes soient réalistes en vue d’une rhinoplastie secondaire. Le degré d’amélioration fonctionnelle et esthétique qui pourra être obtenu dépend de chaque cas de figure et peut fortement varier d’un patient à l’autre en fonction du profil de chacun. Pour en savoir plus sur la rhinoplastie secondaire, suivez le lien http://chirurgie-esthetique-nez.com/rhinoplastie-secondaire/

Laisser un commentaire

Noter *
Ce champs est réquis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Champs invalide

Champs invalide

Champs invalide