Vie Pratique

4 choses que vous ignorez sur le café

Le café a toujours traîné derrière lui une mauvaise réputation, à cause de ses nombreux effets néfastes sur la santé. Néanmoins, ce que beaucoup ne savent pas, c’est que ces inconvénients surviennent uniquement lors des surdosages, quand on rentre dans un état addictif ou quand la consommation n’est pas modérée. Alors, si le taux de caféine nécessaire à l’organisme est respecté, quelles sont les effets du café sur ce dernier ? Très bonne question, et sachez que les réponses pourraient, non seulement vous surprendre, mais aussi probablement vous amener à aimer d’avantage cette boisson énergisante naturelle. Voici 04 choses que vous ignorez sur le café.

Un brûleur de graisses efficace

Chaque année, les résultats des études scientifiques réalisées sur l’or noir nous poussent à déconstruire les fausses croyances que l’on pouvait avoir nourries sur lui. Nul besoin de vous rappeler que le café contient de la caféine, une des rares composés bioactifs nécessaire à l’organisme. Par contre, ce que nous pouvons rappeler, puisque vous ne le sachez probablement pas, c’est que cette même caféine contribue à brûler les graisses. Pour l’expliquer, la caféine stimule la lipolyse qui intervient dans la destruction des graisses, et à la brûlure des calories par l’organisme. C’est l’un des avantages du café qui poussent la cosmétique à opter pour lui dans la préparation de ses produits amincissants.

Mais attention ; il est important de vous prévenir que cela est intimement lié au type de café que vous consommez. Par exemple, vous vous doutez bien que boire un café au lait quotidiennement ne va certainement pas vous donner la silhouette de vous rêve. Si vous ajouter du sucre à votre café, si vous optez pour un cappuccino, un café viennois avec sa crème fouetté ou toutes autres variétés de boissons caféines sucrées, cela augmentera votre apport en calories alors que le principe premier pour mincir est de les reduire au maximum.

Un stimulant pour le cerveau

Après la consommation, la caféine à l’intérieur du café, devient un bloqueur du neurotransmetteur inhibiteur appelé encore « l’adénosine ». Avant d’aller plus loin, sachez que l’adénosine est un constituant du noyau cellulaire qui favorise la sensation du sommeil. Ainsi, avec cet effet que génère le café sur cette dernière, notre taux de dopamine et de noradrénaline dans le cerveau s’augmente considérablement.

En langage plus simple, cela signifie quoi ? Cela veut simplement dire que le café vous aide à mieux vous concentrer, à augmenter vos facultés de vigilances, ainsi que vos capacités cognitives. Ce n’est pour rien si cette boisson est prisée comme stimulant la nuit, quand on veut éviter le sommeil et qu’on veut en profiter pour travailler. Notez que ceci est sous réserve d’une consommation raisonnable car une dose au-delà de la limite et de façon très répétée, peut conduire à un dérèglement du système nerveux.

Aliment constitué de divers nutriments essentiels

Comme nutriment, on retrouve la vitamine B2, qui est un anti-âge contributeur au métabolisme des graisses et des protéines. Pour autres vitamines, on a l’acide pantothénique, qui est la vitamine B5. On a le potassium, qui est très utile pour nos muscles, le manganèse, un nutriment utile à l’organisme pour transformer les glucides dont il a besoin pour le cerveau.

Pour finir, on a le magnésium, la niacine qui sert à baisser le taux de cholestérol dans le sang, et bien évidement, la caféine. La bonne nouvelle, c’est qu’il suffit d’une seule tasse de café pour faire le plein de ses nutriments. Si vous voulez en apprendre plus sur le café, visitez ce site qui s’est dédié à cette thématique.

Le café atténue les risques de développer certaines maladies

Grâce à certaines études épidémiologiques publiées à ce jour, il est prouvé que la consommation du café réduirait le risque de souffrir du diabète de type II. En dehors de cela, il contient des antioxydants et d’autres substances qui contribueraient à réduire le risque de développer des maladies cardiovasculaires chez les personnes qui le consomme modérément.

Du côté des cancers, on a une diminution des risques sur certains types, dont le cancer du sein, le cancer colorectal et le cancer gastrique. Pour finir, d’autres résultats positifs révèlent que sa consommation est associée à une réduction du risque de dommage au foie, particulièrement de cirrhose. Vous pouvez ainsi voir que vous auriez tord si vous délaissiez cette boisson. Si en plus on se souvient de toute la saveur qu’on a droit si on le consomme, pourquoi s’en privez ?

Laisser un commentaire

Noter *
Ce champs est réquis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Champs invalide

Champs invalide

Champs invalide