Vie Pratique

Comment faire du kayak à deux ?

Le kayak à deux est une bonne solution pour faire des activités nautiques en couples. Toutefois, la rando peut vite virer au cauchemar.

L’attrait du kayak réside en partie dans le sentiment de liberté de plein-air qu’il procure au kayakiste et dans la facilité avec laquelle il peut le manier pour réaliser sa descente en eau vive. Ces deux qualités sont inhérentes à la pratique du kayak solo. C’est-à-dire un kayak destiné à être piloté par une seule personne.

Les kayaks tandem sont une toute autre histoire. Ils sont plus longs, plus difficiles à diriger. En fait, une grande partie de ce qui se passe dans un kayak conçu pour deux personnes dépend de la synergie entre les pagayeurs. Dans cet article, nous vous donnons quelques conseils pour faire facilement du kayak tandem à deux.

Visitez notre site pour en savoir plus sur les activités de plein air et le matériel adéquate aux bonnes pratique vous pouvez visiter notre site

Historique du kayak tandem

Outre l’arrivée du plastique dans le monde de la fabrication des kayaks. L’une des principales raisons de l’essor du kayak au cours des 30 dernières années est de partir en solo pour profiter au fil de l’eau.

Pour les débutants, les canoës sont difficiles à pagayer seul. C’est pour cette raison, qu’ils sont généralement vendus ou loués en tant que canoës tandem destinés à être utilisés par deux personnes.

Cela a donné lieu à de nombreuses disputes sur l’eau, que l’on peut encore voir aujourd’hui lorsque deux personnes essaient de diriger leur canoë sur l’eau. De nos jour, la disponibilité du kayak avec sa pagaie à deux pales a aidé les gens à éviter ces désaccords. En donnant à chacun son propre bateau pour naviguer. Cela dit, les kayaks tandem existent et sont souvent disponibles à la location.

L’importance de la synchronisation

Tout comme un monoplace, les kayaks tandem ont la même propension à zigzaguer sur tout le lac et la rivière lorsqu’ils sont pagayés par les pratiquants. De plus, en raison de la proximité des pagayeurs dans le kayak, il est très facile pour les kayakistes tandem de se heurter mutuellement à la rame si les coups ne sont pas bien synchronisés.

Les canoéistes en tandem ne sont généralement pas confrontés à ce problème, car la distance entre les pagayeurs est généralement plus grande dans un canoë et les pagayeurs sont nécessairement plus petits. La façon d’éviter ces collisions de pagaies et de faire en sorte que le kayak avance droit est d’apprendre à chronométrer vos coups de pagaie en vous rappelant ces conseils.

Le pagayeur à l’avant doit contrôler le rythme

Puisque le kayakiste à l’avant ne peut pas voir la personne derrière lui. Il est logique que ça soit lui qui contrôle le rythme. Cela signifie que le pagayeur à l’avant doit simplement pagayer librement.

Cependant, il ne doit pas essayer de diriger l’embarcation. Car cela n’aura que peu d’effet sur le canoë-kayak et ne fera qu’embrouiller le pagayeur arrière. Pagayez normalement vers l’avant, sauf si l’arrière vous suggère quelque chose de différent.

Le pagayeur à l’arrière doit suivre le pagayeur avant

Le pagayeur à l’arrière du canot a une vue complète de ce qui se passe. Il ou elle doit donc essayer de suivre les coups de pagaie du pagayeur qui le précède. En pagayant de façon synchronisée, les pagayeurs ne devraient pas se croiser ou se heurter. Ce qui devrait rendre la randonnée nautique relativement droite.

Si le kayak commence à dévier d’un côté ou de l’autre. Le kayakiste à l’arrière doit toujours garder le rythme avec le pagayeur de devant, mais il doit utiliser un coup de pagaie avant plus puissant et exagéré du côté opposé à la direction que vous voulez prendre.

Ainsi, si le bateau dévie vers la droite, donnez un coup de pagaie puissant du côté droit pour faire dévier le bateau vers la gauche et vice versa.

Le pagayeur à l’arrière doit corriger la trajectoire.

Bien sûr, il y aura des moments où une correction plus importante sera nécessaire et c’est aussi le travail du kayakiste à l’arrière. Parfois, un fort coup de pagaie vers l’avant, du côté opposé à la direction que vous voulez prendre, ne suffit pas à vous faire avancer.

Dans ces moments-là, vous devrez soit donner un coup de barre (gouvernail), soit effectuer un coup de dos du côté où vous voulez aller. Alors allez-y, faites cette correction et rejoignez le pagayeur qui vous précède.

Le kayak de rivière en solo ou à deux, est un sport nautique qui vous fera vivre de belles balades ou excursions. Suivez nos conseils sur votre kayak biplace est vous passerez un agréable moment.

Laisser un commentaire

Noter *
Ce champs est réquis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Champs invalide

Champs invalide

Champs invalide