Vie Pratique

E-learning : une nouvelle ressource à exploiter pour les RH

Le capital humain constitue un des principaux leviers de la réussite d’une firme. Investir dans le développement continu des collaborateurs devient alors une priorité du management actuel. La formation, que ce soit dès l’intégration des recrues ou tout au long de leurs carrières, s’avère incontournable.

Mais comme il s’agit d’un véritable enjeu de compétitivité des équipes, le système de formation doit être à la hauteur des attentes. Efficacité, flexibilité, rentabilité sont tant espérées à l’issue des programmes lancés. Saisissant le progrès technologique de notre ère, de plus en plus de dirigeants se penchent sur le e-learning aux dépens de la méthode traditionnelle.

Qu’entend-on par e-learning ?

L’essor du e-learning accompagne le développement des nouvelles technologies de l’information et de la communication. Ce concept adopte différentes définitions selon les divers acteurs. Mais au cœur de toutes les propositions se trouve l’usage du numérique. On peut par exemple dire que le e-learning est un type de formation à distance et en ligne, utilisant Internet sur des plateformes spécifiques.

D’après Elliott Masie, expert en technologie éducative, le e-learning correspond au recours aux technologies de réseau pour la sélection, le déploiement et l’administration de la formation. Il intègre à la fois des sessions individualisées et de masse à distance. Les classes virtuelles lancées par vidéotransmission font partie de ce concept.

Quels avantages espérer de cette innovation ?

Entreprises, apprenants et formateurs profitent tous des bienfaits du e-learning.

De son côté, l’établissement alloue moins de dépenses relatives à la formation, comparées à celles du programme présentiel. Avec l’apprentissage à distance, les frais d’hébergement et de déplacement sont supprimés du budget. En effet, ce système permet de dématérialiser la salle de formation et brise les barrières géographiques. Nul besoin de réunir les collaborateurs répartis dans des villes ou des pays différents pour suivre la formation. Outre la baisse des charges, le e-learning améliore l’image de la marque employeur, notamment aux yeux des digital natives.

Quant à l’apprenant, il bénéficie d’une formation plus flexible sans contraintes horaires. Il peut accéder à la plateforme de formation depuis son bureau, sa maison ou même en plein déplacement. Les modules proposés varient en fonction du niveau de l’employé, qui avance à son propre rythme. Bien que la formation à distance est pointée du doigt comme coupant le pont entre l’apprenant et ses pairs, la technologie permet de former des communautés virtuelles d’échange. Plateformes de chat et forums s’offrent à la disposition des collaborateurs.

Le formateur jouit également des prérogatives que procure la formation en ligne. Grâce à la flexibilité des outils, il enrichit aisément le contenu des formations. La mise à jour s’effectue de manière simplifiée. Par ailleurs, la plateforme numérique accorde des dispositifs de suivi dynamiques et faciles d’usage.

Diverses méthodes de formation à distance

Les modes d’apprentissage en ligne évoluent constamment, allant des supports PowerPoint aux plateformes spécialisées et aux logiciels de formation. Le large éventail de possibilités actuelles se regroupe généralement en 3 types de méthodologies.

On parle de formation synchrone lorsque les apprenants se connectent au même moment que le formateur. Cette méthode imite le système classique, tout en assurant de lever les contraintes de distance physique. À l’instar des cours collectifs, l’apprentissage synchrone permet une interaction en temps réel entre tous les participants. Il s’agit par exemple des vidéoconférences, des classes virtuelles et des webinaires.

Lorsque le mentor et les élèves ne se connectent pas en même temps, la formation est dite asynchrone. L’apprenant a donc la possibilité de s’instruire à tout moment, selon son rythme et son planning personnel. Les échanges se réalisent souvent par chat, mail ou forum de discussion. Le e-learning asynchrone englobe les vidéos, les logiciels d’apprentissage ainsi que les livres blancs.

Il existe également un système alliant ces deux méthodologies. Avec un tel procédé, les étudiants assistent virtuellement à des séances collectives, et disposent de plus des modules à préparer en solo.

E-learning : quelles sont les clés de son succès ?

Pour porter ses fruits, la mise en place d’une formation virtuelle exige une préparation en amont. Vous devez analyser les besoins, les ressources disponibles et l’environnement technique de la société. Il faut également apprécier le niveau de connaissance des employés par rapport aux outils à mettre en place. Lors du choix des méthodes, tenez compte de la durée de formation, des objectifs à atteindre dans ce laps de temps et des personnalités des apprenants.

Après l’élaboration du plan d’action synthétisant le projet, il est important de mobiliser les équipes. La récolte des blocages éventuels constitue un moyen de les contourner. Vous devez évaluer d’avance les coûts et les bénéfices relatifs à l’innovation. L’analyse des feedbacks vous permet d’effectuer des ajustements si nécessaires. 

Laisser un commentaire

Noter *
Ce champs est réquis

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Champs invalide

Champs invalide

Champs invalide