Vie Pratique

Surcharge pondérale : Causes et symptômes

Une personne ayant une bonne santé pondérale signifie qu’elle dispose d’une corpulence normale, d’un poids correspondant à sa taille. Son IMC fige entre 18,5 et 25. Avec un IMC en dessus de 18,5, elle est qualifiée d’une personne maigre. Si son IMC dépasse les 25, elle souffre d’une surcharge pondérale. Cette deuxième figure fait souvent l’objet d’une mortalité dans de nombreux pays occidentaux. Tour d’horizon des causes et des symptômes de l’excès pondéral.

Causes de la surcharge pondérale 

Il existe une multitude de causes susceptibles de donner lieu à une surcharge pondérale. Il se peut qu’on n’identifie pas tous les facteurs de l’excès pondéral chez une personne. Pourtant, il est possible que certains ou la grande majorité de ces facteurs soient en elle.

La génétique 

Doit être remis en cause en premier la génétique. Dans la majorité des cas, un IMC élevé est héréditaire. Si tels ou tels parents ou grands-parents sont corpulents, il est fort probable que leurs fils ou petits fils, ou certains d’entre ceux-ci, souffrent d’un surplus pondéral.

L’environnement

Des gens ignorent souvent que l’environnement dans lequel ils vivent est le vecteur potentiel de leur surcharge pondérale. Un environnement lésé, dont l’air est cruellement pollué peut faire que de nombreux individus souffrent de l’obésité.

Le mode de vie

Lorsqu’on vit de manière désordonné, on a probablement une psychologie désordonnée. Celle-ci favorise un sentiment de culpabilité, un stress outré, une dépression, et donc une mauvaise humeur. Tout ceci occasionne de l’obésité, et empêche donc de perdre les kilos en trop.

L’apnée du sommeil

Certaines maladies engendrent la surcharge pondérale. Celle qui doit être pointée le plus du doigt, c’est l’apnée du sommeil. Elle génère une mauvaise condition respiratoire. Une obésité en est la conséquence.

Symptômes de l’excès pondéral

La surcharge pondérale déclenche de nombreux signes. Ces signes peuvent être évidents et moins évidents. Certains symptômes sont psychologiques, certains émotionnels, et certains d’autres physiques. Voici une liste non exhaustive des symptômes de l’excès du poids.

L’élévation de la tension artérielle

Une pression artérielle élevée réduit le taux de sang qui doit circuler jusqu’au cœur. Ce phénomène s’appelle infarctus du myocarde. La grande majorité des personnes obèses souffrent d’une hausse de tension artérielle, surtout au repos.

La hausse du taux de cholestérol

Une personne obèse contracte de l’hyperlipidémie. Il s’agit d’avoir un taux élevé de lipides dans le sang. Ce phénomène d’excès de graisses augmente le niveau de cholestérol.

L’atteinte au diabète du type II

L’obésité est souvent liée au diabète, plus précisément au diabète du type II. Voici le cercle vicieux de l’obésité en rapport avec le diabète du type II : ce dernier émane du dysfonctionnement du pancréas, ce dysfonctionnement augmente le taux de sucre dans le sang, d’où l’obésité.

L’apparition de certains cancers

La surcharge pondérale augmente le risque d’atteinte à certains cancers. Le cancer du corps de l’utérus ou endomètre en est un exemple. Quant aux femmes obèses, elles risquent de contracter un cancer de prostate et de sein. Voici d’autres organes susceptibles d’être atteints d’un cancer : foie, estomac, vésicule biliaire, moelle épinière, thyroïde, ovaires.

Laisser un commentaire

Noter *
Ce champs est réquis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Champs invalide

Champs invalide

Champs invalide